MENU
Retroviseur pour velo
Designer de velos Pierre Francoz

14 avril 2016 Com (8) Vues: 4164 Commercialisés

Mando Footloose : l’ebike sans chaîne

Mando Footloose chainless ebike

Le Mando Footloose est un vélo… avec un cœur d’auto !
Conçu par Mark Sanders, père de l’IF Mode (dont vous remarquerez certaines ressemblances), cet ebike est un concentré de technologie. Il est en effet le premier vélo électrique sans chaîne, utilisant une technique issue… de l’automobile, Mando étant un équipementier polyvalent et reconnu mondialement dans ce secteur.

Velo pliant sans chaine

Intégré dans son petit cadre pliant en aluminium, ce système entraîne la roue arrière via une unité de commande détachable, bloquant le vélo une fois déconnectée. Elle affiche de nombreuses données comme la vitesse ou l’état de la batterie et contrôle également la propulsion : à vous de choisir pour un changement de vitesse manuel ou automatique, exactement comme une voiture à boîte auto. Mais plus encore… vous n’êtes pas obligé de pédaler ! Un accélérateur à la poignée peut vous dispenser de tourner les jambes au besoin, pédalage qui permettra le rechargement de la batterie.

Deux modèles existent : Footloose et Footloose IM. Pesant un peu plus de 21kg chacun et possédant des roues de 20″, leur moteur de 250W peut atteindre la vitesse maximum de 25km/h pour 45km d’autonomie et jusqu’à 60 pour le IM et sa batterie amovible et modulable. Ces deux modèles diffèrent aussi dans leur style et leur équipement, et sont proposés en divers coloris.

Pas donné (vu à 4000€ en France) et dénué d’accessoires comme un porte-bagage arrière ou de lumières, Mando Footloose se veut pratique et ludique : relativement compact, sans entretien et au style épuré, il séduira un public argenté qui souhaite se déplacer « vert » en et hors de la ville. Plus d’informations sur le site.

, , ,

8 commentaires
  1. VD dit :

    Lorsque la batterie est vide peut-on encore avancé en pédalant ou doit on pédaler pour charger la batterie qui fera avancé le vélo ?

  2. Johann dit :

    Je viens tout juste de poser la question à Mark Sander, et la réponse est non. Une fois vide, il faut la recharger, ou à défaut anticiper en pédalant plus pour retarder l’échéance.

  3. JNG dit :

    Pas besoin de pédaler pour avancer ?
    Donc ça devient un cyclomoteur et non plus un vélo à assistance électrique sur la voie publique (libre à chacun de faire ce qu’il veut sur un terrain privé), même si il est limité à 25km/h et à 250W, donc casque et assurance obligatoire, interdiction de prendre les pistes cyclables.

  4. Johann dit :

    Vous oubliez la plaque d’immatriculation, mais à noter sur le site « L’utilisation de l’accélérateur peut être limitée dans certains pays. » comme cela semble être le cas chez nous.

  5. pierre dit :

    J’ai eu l’occasion de faire un tour avec ce pseudo vélo sur un salon et été extrêmement déçu. On pédale dans la choucroute et la résistance au pédalage n’est pas régulée, ce qui est extrêmement désagréable. A l’inverse des vélos d’appartement ou de salle de gym qui on un frein sur la roue en mouvement ou un dispositif qui simule l’inertie normale d’une roue, ce vélo n’a rien pour permettre un pédalage régulier: les pédales se dérobent sous les pieds du cycliste au moment où ils sont en position d’appui maximum. C’est extrêmement désagréable.
    Ces brillants ingénieurs automobile ne connaissent rien au vélo ni aux sensations de pédalage.
    A vrai dire je suis consterné qu’autant de moyens financiers et industriels aient pu accoucher d’un « vélo » avec un défaut pareil. C’est un produit absolument invendable à quelqu’un qui a déjà fait du vélo et qui aime pédaler…
    Juste joli en photo.

  6. Johann dit :

    Merci pour ce retour. Ce transfert de technologie est inédit, il subira sans doute des améliorations s’il se déploie sur d’autres vélos.

  7. Mark Sanders dit :

    @Pierre The ‘resistance’ / pedal feel is adjustable by the HMI.
    Although its easy to compare this with a normal bike, for best understanding and fun use of the mando system, please think of it as an electric motorbike, where pedalling controls the power (instead of the throttle) .. then its FUN 🙂 also in Korea there is NO power limit .. its REALLY fun at 45Km/hr 🙂

    La «résistance» / toucher de la pédale est réglable par l’IHM.
    Bien que son facile à comparer cela avec un vélo normal, pour une meilleure compréhension et une utilisation amusante du système de mando, s’il vous plaît penser à elle comme une moto électrique, où pédaler commande la puissance (au lieu de la manette des gaz) .. alors son FUN 🙂 aussi en Corée il n’y a pas de limite de puissance .. il est vraiment amusant à 45km / h 🙂

    S’il vous plaît pardonnez mon pauvre (écolier + Google) 🙂 français

    Mark
    mas-design.com

  8. Johann dit :

    Héhé, merci Mark pour ce complément d’information ! Thanks for your words Mark!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *