MENU
Velo involable Yerka
Velo made in France

30 septembre 2020 Com (1) Vues: 1228 Matériel / équipement

Cyclo:one, le casque… qui se casse !

Casque velo ecologique
Encore un casque de vélo urbain pratique dans le blog Vélo et Design ! Pratique parce que son encombrement peut être réduit quand on ne l’utilise pas… et d’une manière encore différente de ces modèles ! Ici, pas de cinématique complexe mais juste un loquet de blocage pour rendre ce modèle compact en un tournemain. Mais ce n’est pas l’unique argument de ce couvre-chef nommé Cyclo:one. Projet issu d’une campagne de crowdfunding réussie, il est l’œuvre d’un cycliste, d’un designer et d’un ingénieur qui ont construit leur projet autour de trois points principaux : la sécurité, le confort et la durabilité.

Casque velo urbain pratique

Un casque à trous, ça peut paraître étrange quand on parle de sécurité… et pourtant. Vous aurez remarqué que ces cavités avaient la forme d’un nid d’abeilles : cette structure biomimétique assure une excellente résistance tout en étant légère.
Preuve en est, l’équipe de Cyclo annonce une efficacité de 68% supérieure aux casques classiques en polystyrène parce que le nid d’abeilles dissipe mieux le choc, casque répondant par ailleurs à différentes normes internationales et intègre un feu rouge détachable et rechargeable à l’arrière. On aurait aussi pu croire à un gain de légèreté avec une coque pleine de vide, mais affiché à 440g ce casque n’est pas un poids plume.

En terme de confort en revanche, ces aérations facilitent la ventilation de la tête. Ne manque qu’un filet anti-insecte (même en ville, oui…). Et le confort, c’est aussi de pouvoir ranger son casque facilement, ce que rend possible le Cyclo qui… se casse ! Démonstration en vidéo :

De par sa construction particulière, le casque Cyclo:one utilise du plastique (PEHD pour les initiés) dont les trois pièces principales sont injectées en même temps afin de réduire les coûts. Celui-ci provient majoritairement des océans et des plages, l’entreprise s’étant associé à Plastic Oceans U.K.. Vingt bouteilles d’eau en plastique recyclées donnent ainsi naissance à un casque… Après une estimation, celui-ci serait estimé à 70€ environ, avec son sac. Les premiers bénéficiaires de la campagne de financement participatif devaient être livrés en mars, et il semble impossible de prendre commande aujourd’hui. Affaire à suivre. Que pensez-vous de ce casque de vélo urbain pratique ?
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site.

Un commentaire
  1. Simon dit :

    Génial ce casque! J’aime le mécanisme qui le rend compact, je le préfère aux autres systèmes existants (par pliage par exemple). Dommage pour le poids élevé mais c’est somme toute logique vu que la mousse de polystyrène est remplacée par du plastique. Son prix de 70 Eur est pleinement justifié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *