MENU
Peinture numerique velo
Transport pratique velo

25 septembre 2019 Com (0) Vues: 653 Prototypes

Un pédalo d’un nouveau genre…

Velo hydrofoil Manta5
C’est l’automne, et il fait moche, alors je vous propose un petit retour en arrière de quelques semaines…
L’été, les vacances, envie de se détendre et de se rafraîchir… ou le moment de faire du sport, pourquoi pas. Et pourquoi pas les deux ? Alors oubliez le pédalo, trop has been, et découvrez Manta5, le vélo hydrofoil ! Ce vélo hydroptère (en français dans le texte) se pilote comme une bicyclette droite classique mais utilise des « ailes » immergées plutôt que des roues pour « flotter ».

Velo hydroptere

Drôle d’engin, n’est ce pas ? Conçu par Guy Howard-Willis en collaboration avec le designer Roland Alonzo, il utilise une technique développée par Alain Thébault… que vous connaissez sans doute indirectement pour ses Sea Bubbles (et dont de nombreux équipements s’inspirent aujourd’hui). Après un premier modèle en 2011, voici la toute dernière version. Réalisé en aluminium et carbone, le Manta5 dispose d’une lame arrière de 2m d’envergure, la frontale atteignant 1,2m (les fameux foils). L’ensemble est propulsé par une hélice, avec l’intermédiaire d’un pédalier et d’une assistance électrique de 400W. Moteur !

Facile à monter grâce à une simple clé Allen, le vélo hydrofoil s’enfourche facilement depuis un ponton… et s’utilise comme un vélo normal. Sauf que vous pédalez sur l’eau ! De quoi ringardiser le pédalo couché même si celui-ci ne s’embarrasse pas de batterie. Le Manta5 possède une autonomie d’une heure pour un pilote de 85kg, de quoi voir venir toutefois. Alors, le vélo hydroptère future nouvelle attraction sur nos lacs et étangs ? Peut-être. Sa disponibilité sera connu d’ici peu, pour ceux qui pourront se l’offrir… A suivre !

,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *