MENU
Monowheel Ben Wilson fun bike

2 mai 2013 Com (4) Vues: 2414 Matériel / Équipement

Seil bag : le sac à dos intelligent

Anticiper, voilà une des règles à respecter lorsqu’on circule en ville, et d’autant plus à vélo. Partant de ce constat, le studio coréen Lee Myung Su a imaginé le sac à dos Seil : intégrant des LEDs, Seil permet d’indiquer changement de direction, arrêt et signal d’urgence via un boitier sans fil placé sur le cintre. Plus besoin de tendre le bras pour montrer que l’on tourne, gage de sécurité. Et, à l’image de certains concepts cars asiatiques, ce sac peut aussi afficher divers graphismes ou messages, histoire d’exposer son humeur ou de remercier à la manière des motards.
Petite démonstration en vidéo :

Ce projet a reçu un Red Dot Design, mais n’est qu’un prototype pour le moment…

, ,

4 commentaires
  1. Alex Chauvin dit :

    Même si le principe est intéressant, je ne suis pas sur qu’il soit transposable dans notre pays où les automobilistes les plus dangereux à l’encontre des cyclistes sont ceux qui ne font pas attention. On a beau avoir des tenues visibles un couvre sac à dos jaune et des éclairages, il n’est pas rare de se faire froler les mollets par certains automobilistes, alors quelques leds de plus sur le sac je ne vois pas ce que cela va changer.

    Commençons par sensibiliser les automobilistes et équiper nos voiries pour aider les cyclistes à aller au boulot à vélo et on aura alors bien progresser en matière de sécurité, ensuite avoir des smiley sur le dos, pourquoi pas.

  2. Johann dit :

    Merci pour ce commentaire, auquel je répondrai en paraphrasant une designer :  » Tout ce qui permet de sécuriser les usagers de la route et d’inciter à la pratique du vélo est bienvenu. ».
    Les tourne à droite ne sont pas encore légion puisque pour cela il faut un panneau, ce qui coûte cher comme tout aménagement ou signalisation dédiée. Par ailleurs, à lire les commentaires de certains sur ce type de projet, un cycliste est considéré comme hors la loi, faisant n’importe quoi sur la route. Malheureusement, ce type de comportement existe, oui, mais ce n’est pas la majorité.

    Ce pourquoi j’apprécie ce genre de projet, c’est qu’il permet de considérer le vélo comme un « vrai » véhicule, avec les codes que l’on retrouve sur une moto ou une voiture. C’est une manière de nous appréhender différemment, et c’est pourquoi moi aussi je souhaite me lancer dans un tel projet.

    Pour finir, je suis complétement d’accord avec ton dernier paragraphe. Outre l’effort financier conséquent à mettre en place par les autorités pour l’aménagement urbain, on peut parler du Code de la route, obsolète, mais aussi de la façon dont certains automobilistes nous dénigrent, du mauvais comportement de certains cyclistes, et du manque de communication entre les deux parties. Avant que les mentalités n’évoluent, c’est sur ce dernier point que je souhaite travailler, au travers d’un dispositif qui permettent au cycliste d’indiquer clairement ses intentions, et aux autres véhicules de le comprendre. Profitons justement de ce blog (+ Facebook, Twitter) pour en parler !

  3. Johann dit :

    Merci pour l’info ! Le projet semble avoir évolué, dommage pour les couleurs. Et en espérant un sac pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *