MENU
Sonnette velo GPS
Animation VTT Lego en stop motion

4 décembre 2014 Com (4) Vues: 2777 Dossiers / Interviews

[ITW] Céline de la Bécane à Jules à Dijon

Atelier de la Becane a Jules a Dijon

Vélo et Design : qui se cache derrière La bécane à Jules ?

Derrière La Bécane à Jules se cache une association dijonnaise avec un conseil d’administration composé de 6 personnes, 8 salariés et une poignée de bénévoles.

Reemploi de pieces de velo

La Bécane à Jules, c’est quoi ?

Au départ un atelier d’auto réparation.
Une activité de récupération de vélos et de remise en état de ceux ci.
Et de la promotion de l’utilisation des vélos en ville.

Renovation d'un fixie fluo

Vous êtes très actifs à Dijon, quelles sont vos différentes activités ?

En plus de celles déjà citées, de la prestation de services sur de la location longue durée et des animations en milieu périscolaire et en entreprises sur la mécanique vélo.

Divia velo Dijon

Le vélo prend une place de plus en plus importante aujourd’hui, notamment grâce aux modèles en libre-service, aux VAE… Quel est votre regard sur cette évolution ? Comment voyez-vous le vélo à l’avenir ?

Nous on voit plus l’avenir sur des vélos utilitaires. Pour pouvoir se passer de la voiture sur les courtes distances quand on doit transporter des petites charges où emmener son enfant à la crèche.
Puis on voit l’avenir du vélo dans l’identification, la personnalisation, le custom.
Y’en a marre de voir tout le monde sur le même vélo vendu à des milliers d’exemplaires.
Pouvoir se créer un vélo à son image, à sa couleur préférée fera sans doute basculer certains français à la pratique du vélo au quotidien.

Refab, marque de la Becane a Jules a Dijon

La récupération et le réemploi font partie prenante de votre travail, mais récemment vous êtes allés plus loin en créant la marque RE FAB-DIJON. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Comme dit plus haut, on récupère des vélos certains sont très facilement réutilisables tout de suite, d’autres plus abimés étaient démontés pour constituer un stock de pièces.
Du coup des cadres des années 50-60 surtout, partaient à la casse ce qui nous fendait le cœur alors que sablés et repeints ils peuvent repartir pour un tour.
Donc RE FAB-DIJON c’est notre gamme de vélos vintage uniques car chacun a un style particulier, des couleurs qui ne sont pas forcément utilisées actuellement et surtout chacun a ses composants propres car issus du réemploi. Ce qui fait que parfois c’est difficile de choisir. Et c’est le but.
RE FAB a vraiment été crée pour susciter des coup de cœur.

Velo, peinture, renovation

Et vous, sur quelle(s) monture(s) roulez-vous ?

J’alterne entre un Electra Candy Red Deluxe et un Brompton. Et mon prochain sera un cargo bike de chez Douze Cycles un messenger V2 compact. J’hésite encore sur la couleur.

Pour conclure : voulez-vous dire quelque chose aux lecteurs de Vélo et Design ?

Oui, je pense que pour conquérir un nouveau public à la cause du vélo urbain, il ne faut pas tout miser sur la technique.
Le design est tout aussi important, d’ailleurs à l’atelier quand on arrive à rénover certains Peugeot ou Motoconfort c’est le look qui prime et fait d’abord la différence par rapport aux vélos actuels.

La Bécane, c’est un gros coup de cœur. Une équipe motivée qui connait bien le vélo en le pratiquant au quotidien et qui pense aux usagers en proposant de nombreux services pour faciliter le vélo en ville. Mais c’est aussi une entreprise engagée qui avait déjà un temps d’avance dans l’économie circulaire, et qui tente un nouvel essai avec sa marque RE FAB. Pour en savoir plus, découvrez le site et la page Facebook. Et sans doute bientôt des projets en partenariat avec Vélo et Design…

Photos : Johann Paquelier

,

4 commentaires
  1. HervePatrickMulot dit :

    Je plussoie à 200% ! Si à Reims, il y a la même chose, je me précipite en tant que bénévole, je customise mes vélos moi-même et je suis entièrement d’accord avec ce qui a été dit : le design et le couleur perso.

    « Y’en a marre de voir tout le monde sur le même vélo vendu à des milliers d’exemplaires.
    Pouvoir se créer un vélo à son image, à sa couleur préférée fera sans doute basculer certains français à la pratique du vélo au quotidien. »

    TOUT A FAIT ! combien de fois des personnes me demande ou j’achète mes vélos, je ne compte même plus le nombre de fois ou les gens s’arrête pour regarder mon vélo, parce que différent des autres.

    Il y a aussi la mécanique, quand je vois des vélos dans un état lamentable, alors qu’il suffit de resserrer vis et boulons pour que cela ai l’air d’un vélo …

    Ils l’ont fait à Dijon, qu’on le fasse à Reims !!! et bon courage et bonne continuation à La bécane à Jules.

  2. Johann dit :

    Tenez-nous au courant !

  3. artefactzclaire dit :

    Super initiative. Avoir un vélo unique et (surtout) pas trop cher, c’est ce que beaucoup de gens recherchent. Certains n’ont pas le temps, pas la patience ou pas l’envie de se mettre à la mécano, chacun son truc 🙂
    Donc! Je trouve que c’est un super service que l’on propose.

    Et comme d’habitude, c’est toujours en France qu’on prend les meilleures cyclo-initiatives :p
    En Belgique, on a un truc donc le concept est un peu similaire… ça s’appelle UNIK Bikes. On apporter son vieux vélo et on le retape/customise avec Berny (le gérant) et parfois Dennis, un artiste qui peut « tagger » le vélo sur demande.
    Mais bon, ils ne vendent pas (encore) de vélo.

    Encore une fois, très chouette projet. En espérant également qu’ils élargissent leur champ d’action, une très bonne continuation à eux et merci pour l’interview!

  4. Johann dit :

    Le champ d’action sera élargi, à suivre… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *