MENU
Station reparation velo en ville
Chaussettes à clous pour pneus velo

7 février 2018 Com (3) Vues: 6653 Prototypes

Avec Jyrobike, impossible de tomber !

Chute impossible velo Jirobike
Voilà un article tardif à propos d’une petite révolution (éphémère…) dans l’apprentissage de la bicyclette : Jyrobike.
La promesse ? La chute impossible à vélo ! Les petites roulettes laissent donc la place à une roue spécifique placé à l’avant.
Équipée d’un gyroscope, celle-ci « remet en place » le vélo lorsque le petit pilote commence à perdre l’équilibre :

Cette technique que l’on retrouve tant dans les aéronefs quand dans nos smartphone a été travaillée de manière souple. En effet, et comme vous pourrez le constater avec la vidéo ci-dessous, il est nécessaire de corriger sa trajectoire si besoin : Jyrobike ne transforme pas un vélo en deux roues autonomes. Ceci, dans le but de laisser les parents faire leur travail d’apprentissage (un peu à l’inverse de ce projet). De plus, trois niveaux d’assistance ont été prévus pour accompagner la progression de l’enfant.

Un tel produit m’aurait été utile à l’époque où j’apprenais le vélo sans roulette, cela m’aurait évité de trouer les genoux de mes pantalons… Et il a existé, contrairement à ce complexe concept. Toutefois, plus aucune trace de l’entreprise aujourd’hui.
Issu d’une campagne Kickstarter réussie, Jyrobike proposait un vélo complet ou la roue seule disponible en 12 ou 16″ et envisageait une version pour adulte dont certains ayant des problèmes d’équilibre ne peuvent faire de vélo.
Alors, amis makers, c’est le moment d’envisager une version open source car il y a une véritable demande…

,

3 commentaires
  1. Lavaur dit :

    L’apprentissage du vélo en passant par la draisienne n’a pas besoin de cet outil ni des petites roues à condition que le vélo soit à la bonne taille.
    Dans notre club nous accueillons les enfants à partir de 2,5 ans et ils ne sont jamais tenu et il n’y a pas de trous aux genoux.

  2. SZON dit :

    Suis d’accord les gosses ne doivent pas être perturbés par une assistance inutile. C’est plus rassurant pour les parents, que pour les apprentis, à mon avis…
    Par contre pour les retraités en perte de vitesse au démarrage, par manque de force dans les jambes, c’est peut-être une solution. Ma mère de 79 ans, cycliste confirmé depuis ses 2,5 ans à testé plusieurs vélos électriques, et ils n’ont pas fait l’affaire. Trop lourds, trop fort et pas assez graduels dans l’assistance. En plus elle est habitué au frein au moyeu, voire rétropédale.
    Je serai interessée de apprendre si ce vélo est disponible avec un moyeu kick-start ( comme le Torpedo duomatic ou http://www.ktgroup.net/pro.php?m=d&pid=86&cid=45&f=1 par ex.) ?

  3. Johann dit :

    A l’époque où j’apprenais à faire du vélo, les draisiennes n’étaient pas aussi répandues qu’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *