MENU
Thorsten Hasenkamm bicycle illustrations
Revolt bike design Fabio Martins

18 janvier 2017 Com (0) Vues: 3464 Matériel / équipement

Bimp’Air, ou comment rouler toujours gonflé

Gonflage de velo autonome BimpAir

La crevaison, ennemi du cycliste ! (il me semble avoir déjà commencé un article ainsi…)
Et pourtant, à moins de ne posséder des pneus increvables, se trouver coincer à cause d’un flat est bien ennuyeux. Une rustine, un coup de pompe et ça repart me direz-vous. En effet, mais certains ont voulu aller plus loin en travaillant précisément sur le principe de gonflage… C’est ainsi qu’est née Bimp’Air, solution permanente et autonome (et française !) pour rouler toujours gonflé et ce qu’il s’agisse de nos pneus, mais aussi des fourche et amortisseur.

Elle se compose de trois éléments : une cartouche (le réservoir d’air), un mini compresseur 50b (pour comprimer l’air) et une « prise d’énergie ». Un composant primordial dans le système Bimp’Air puisque c’est votre vélo qui produit l’air ! Détails :

Des pneus de route aux VTC en passant par les VTT (dont le montage des tubeless !) et sans oublier les suspensions, ce dispositif se veut polyvalent, à condition de rouler pour remplir son réservoir (seulement 6min à 15km/h selon le fabricant), et de ne pas oublier l’adaptateur pour les valves Presta :

L’ensemble demandant une petite installation et pesant 1kg ne conviendra peut-être pas aux routiers, mais sans doute plus aux VTTistes au long cours et aux vélo voyageurs : plus besoin de cartouche de CO², dépannage instantané… Il eut été intéressant d’avoir le système complet sur la fourche mais cela obligerait à un compromis dans la réserve d’air. A voir…

Un ensemble complet vous en coûtera 299€ avec le choix des coloris pour la cartouche. A noter qu’une version E-Way permet la recharge de la cartouche sur une prise 12V. Plus de détails sur le site. Une solution mécanique plus radicale encore que celle-ci, et qui démontre une fois de plus que le besoin d’autonomie se fait sentir. Pour prolonger la liberté de rouler ?
En tout cas, pour rouler toujours gonflé !
Qu’en dites-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *