MENU
Systeme hydratation original
Velo cargo bambou

12 juillet 2017 Com (2) Vues: 2960 Projets

[PROJET1] Un sac à dos upcyclé pour le vélotaf

Conception sac a dos velotaf
Ça y est, je me lance enfin !
Après la publication de plus de 550 articles consacrés aux projets de créatifs en tout genre, c’est mon tour.
Évoqué tout d’abord sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter et G+), il s’agit donc d’un sac à dos vélotaf upcycling. Il fera ainsi la part belle aux matériaux de récupération et à défaut, aux plus « propres » possibles. Un sac cycliste surcyclé (en Français dans le texte) pratique, solide et esthétique pour accompagner nos trajets quotidiens à bicyclette…

Contexte de création

Cette idée de sac à dos pour vélotaffeur m’est venue il y a un moment, le mien, basique, ne me convenant plus : pas assez rigide, solidité limitée, manque d’astuces… Roulant en ville régulièrement, notamment pour me rendre au fablab où je fabrique mes prototypes, c’était l’occasion de concilier ces deux pratiques ! Et puis, sensible à l’éco-conception et à l’économie circulaire, pourquoi ne pas concevoir ce bagage par la récupération de matériaux, à l’image de Cyclus ?
Pour m’inspirer, j’ai donc commencé par effectuer une large veille sur Pinterest concernant les sacs en tout genre…

Realisation sac a dos velotaf upcycling

Cahier des charges

Vous m’avez beaucoup aidé pour le rédiger (notamment sur la page Facebook), et je vous en remercie. Quoi de plus logique que de demander leurs besoins aux utilisateurs ? Nombre d’entre vous m’ont conforté dans mes idées, d’autres m’en ont apporté, d’autres encore m’ont fait douter. Ce qui va suivre est donc plutôt un résumé des fonctions que pourrait posséder ce sac à dos vélotaf, et reste par conséquent ouvert aux suggestions et commentaires toujours bienvenus :

– sac à dos vélotaf composé de matériaux de récupération et / ou si possible sains pour l’environnement

– volume principal : 20L minimum, solide, étanche, avec un accès aisé à l’intérieur

– partie réservée au textile (vêtements de rechange ou de pluie, serviette)
– partie réservée à l’alimentaire (boîtes, bouteille, couverts)
– partie réservée au matériel de bureau (ordinateur, tablette, connectique, batterie, clé USB / cahier, classeur, stylos)
– partie réservée au matériel de réparation (chambre à air, rustines, pompe, outils et pièces diverses)
– emplacement clés, papiers, lunettes
– emplacement smartphone
– emplacement antivol
– emplacement casque
– emplacement action cam

– ensemble confortable, du sac aux bretelles
– dos du sac respirant

– éléments de sécurité (visibilité nocturne)

– fixation possible sur porte-bagages

Hé oui, ça fait beaucoup !

Développement

Tous ces éléments sont les pièces d’un puzzle qu’il faut reconstituer dans le bon ordre, le poids d’un sac à dos devant être bien réparti d’une part, et pour y avoir facilement accès d’autre part. Suite au prochain numéro, le temps de digérer toutes ces informations ! Pour toute question ou suggestion, profitez des commentaires ou réseaux !

NOTE : cet article sera mis à jour régulièrement en fil rouge (plus simple à suivre). Il sera donc mis en avant à chaque mise à jour comme pour tous les futurs projets que je compte développer. Une partie spécifique du blog leur sera consacrée.
NOTE2 : la photo d’en-tête n’est qu’une illustration et ne reflète en rien ce que sera ce sac.

, ,

2 commentaires
  1. Vincent S. dit :

    Ce que j’apprécie sur mon sac à dos que j’utilise en velotaf (un vieux modèle de chez decat’), c’est les 2 poches à fermeture qui sont placées sur la ceinture au niveau de la taille. J’ai accès rapidement à mon porte feuille ou mes clés.

  2. Johann dit :

    Merci pour cette information. Ce sera pris en compte, peut-être pas au niveau de la ceinture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *