MENU
Conception sac a dos velotaf
Velo bon pour le coeur

18 juillet 2017 Com (2) Vues: 2621 Commercialisés

Les vélos en bambou Faserwerk

Velo bambou bleu
Le bambou est une espèce de plante qui offre de nombreux avantages : il possède une résistance supérieure à certains aciers, une excellente élasticité, est relativement léger, solide face aux chocs et absorbe environ 30% plus de CO2 que les arbres feuillus… Voilà entre autres des arguments qui lui permettent de devenir le matériau idéal pour la construction… de cadres de vélos ! C’est l’avis de l’entreprise allemande Faserwerk qui propose différents types de vélos employant cette matière.

Velo cargo bambou

La construction pratiquée est simple : des tubes de bambou reliés entre eux par des manchons en composite (fibre de lin et de tissu et résine synthétique) collés. Garanti 5 ans, chaque cadre dispose d’une finition polyuréthane pour une durée de vie prolongée, et utilise 60% de matière renouvelable. Si, comme le souligne Frédéric Héran « le vélo, c’est pas écolo« , les vélos en bambou Faserwerk font tout pour l’être du mieux possible : l’empreinte carbone du bambou utilisé dans la construction serait en effet la plus faible ! (voir bambou et environnement)

Boite Pinion sur cadre bambou

Les vélos en bambou Faserwerk sont fabriqués sur mesure en Allemagne : à vous de choisir le type de vélo (route, VTT, cargo, électrique, à boîte de vitesses…) et les composants (voir un simple cadre nu). Et les petits ne sont pas oubliés avec de jolis draisienne du même bois ! Pour découvrir tout cela, rendez-vous sur le site. Connaissiez-vous cette marque ? Ou, simplement, roulez-vous sur un vélo en bambou ? Si oui, faites-le nous savoir en commentaire !

2 commentaires
  1. Simon dit :

    Moi j’aime bien la dernière création de Vélos Bamboumeuse ( voir sur Facebook). Le design est léger et original et sa fabrication ne nécessite pas l’utilisation de matériaux composites mais bien de pièces de jointure métalliques.

  2. Johann dit :

    Je viens d’aller voir : merci pour cette découverte. Un projet qui débute à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *