MENU
VTT electrique de fabrication artisanale francaise
Side car bicycle

19 octobre 2016 Com (3) Vues: 2119 Solutions urbaines

La route est dégradée ? Faites-le savoir !

Marquage des nids de poule a velo

Une belle route bien lisse, une démarcation efficace entre vélos et voitures, une signalisation efficaces, voire des équipements originaux et pratiques… Le rêve de beaucoup de cyclistes urbains. La réalité est souvent toute autre…
L’Allemand Florian Born en avait assez, de cette réalité, et doublement : d’une part parce que les routes qu’il emprunte à vélo ne sont pas toujours en bon état, et d’autre part parce que le signalement de ces anomalies sont en général une perte de temps. Comment faire alors autrement ?

En combinant un vélo, une appli et un dispositif ! Le principe est simple : installez votre smartphone sur le guidon de votre vélo, application en route. Grâce à ses capteurs, ce dernier détectera chaque nid de poule et les enregistrera précisément. Ensuite, deux options sont possibles : soit, une fois le trajet terminé, un PDF récapitulatif des imperfections du goudron est envoyé directement aux « autorités »; soit, le dispositif peint ces imperfections pour prévenir les autres cyclistes. Action !

Baptisé Auto-Complain, on peut se poser la question de l’efficacité d’un tel système, mais à défaut de faire bouger les services de la voirie, il permet d’alerter les cyclistes de manière visible. L’application n’est pas disponible au public aujourd’hui…

…mais fonctionne bel et bien comme en témoigne cette carte.
Que pensez-vous de ce projet ?

3 commentaires
  1. MARQUE dit :

    Ce projet est intéressant et tous les cyclistes devraient y adhérer, question de sécurité. Ensuite je ne suis pas certain de la bonne réactivité des pouvoirs publics… Question finances!
    Les assurances peuvent également être intéressé en cas d’accidents…

  2. Vincent dit :

    > et d’autre part parce que le signalement de ces anomalies sont en général une perte de temps

    Je ne vois pas en quoi cette solution va changer quoi que ce soit au refus des autorités de faire le boulot.

  3. Johann dit :

    Sans entrer dans un débat politique qui n’a pas lieu d’être ici, le gouvernement a régulièrement plié face à des grèves et manifestations à répétition. En imaginant un afflux de mails à propos de l’état de la chaussée (notamment), on peut espérer les services concernés feront le nécessaire. Pour le moment seul Florian Born a pu tester son système, si l’on devient plusieurs milliers de cyclistes à l’utiliser l’impact sera clairement différent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *