MENU
Velos chromes design Aoi Cycle
Velo forme de ciseaux

19 octobre 2017 Com (4) Vues: 2648 Secrets de fabrication

Aluminium ou carbone : quel cadre sera le plus solide ?


Le carbone ci, oui mais l’alu ça… On aura tout entendu lors de randonnées ou tout lu sur des forums vélo à propos de ces matériaux ! Des matériaux qui sont les plus utilisés aujourd’hui sur les cadres de nos vélos. La technologie évoluant, ceux-ci sont devenus toujours plus pointus avec des nuances dans les alliages ou dans les fibres pour plus de souplesse ou au contraire de rigidité, pour plus de solidité, de légèreté. Mais la crainte de la casse en cas de chute reste présente. Et pourtant, même dans les pratiques les plus extrêmes du vélo, comme dans la descente VTT par exemple, nombreux sont les pilotes qui roulent sur un cadre en plastique. Parce que le carbone en est un, composite.

Les Américains de Santa Cruz ont voulu alors proposer un petit test laboratoire sur leur cadre renommé en enduro, à savoir le Nomad. Deux versions de chaque, aluminium et carbone, vont ainsi être éprouvées sur des machines de torture…
Quel cadre sera le plus solide ? Réponse en vidéo.
Ensuite, chacun se fera son avis…

4 commentaires
  1. Alain T dit :

    En définitive, le carbone est extrêmement solide, je comprends mieux la cellule de survie d’une monoplace.
    Donc on pourrait encore l’amincir !
    Mais que vaut-il mieux, une cassure ou un pli ?

  2. Johann dit :

    Un pli serait moins dangereux pour le pilote. Mais… la casse est plus tardive sur le carbone qui, parfois, peut se réparer. Mais je pense qu’on ne pose plus tellement ces questions et qu’on choisit le matériau selon ses goûts ou son portefeuille…

  3. fabien dit :

    Un autre point à surveiller est la résistance du matériau dans le temps :

    _ l’aluminuim va s’assouplir régulièrement jusqu’a avoir un résistance nulle 5 à 25 ans plus tard suivant les alliages.
    _ Le carbone va rapidement (1 ou 2 ans) perdre 50% de sa résistance puis ne plus bouger.

    Cela peut pas mal jouer sur le choix si le carbone est envisageable par le portefeuille à l’achat e. En recyclerie ou atelier participatif, la fatigue de l’alu fait qu’il a très mauvaise réputation.

    Sur la vidéo, on peut voir un cadre carbone très bien construit vu que les brisures sont localisé à l’impact. Il y a pas d’écli qui volent ou réparti un peu partout sur le cadre. C’est un point important de sécurité vu que le composite carbone dans le corps est une sacré saloperie difficile à enlever.

  4. Johann dit :

    En effet ! La tenue dans le temps est à prendre en compte. Je me souviens d’un VTTiste qui appuyait sur le boitier de pédalier de son vélo en alu avec le pied pour montrer le « flex » qu’il avait pris avec les années… De l’autre côté, on entend encore « cadre jetable » en parlant du carbone… Un débat qui risque de durer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *