MENU
Diamondback IO, velo innovant
Velo biscornu

11 janvier 2018 Com (0) Vues: 6384 Matériel / équipement

A vélo, la musique au travers des os

Ecouteurs conduction osseuse cycliste
Dans ce blog, vous ne trouverez pas beaucoup d’articles consacrés à l’écoute de musique à vélo (juste un en fait) : et pour cause, avoir des écouteurs sur les oreilles lorsque l’on doit être attentif tant d’un point de vue attention qu’audition semble inapproprié… Plus encore : en France, depuis le 1er juillet 2015, une loi interdit le port de casque audio, d’écouteurs et d’oreillettes à tous les conducteurs de voiture, de moto ou de vélo. A moins d’utiliser un système intégré, il vous en coûtera 135€ si vous y contrevenez ! Fini la bulle musicale donc. Et tant pis pour la solution de la designer Gemma Roper…

Ecouteurs DIY
Créé lui aussi en 2015, ce prototype de casque audio cycliste ne fonctionne pas comme un ensemble classique. En effet, il utilise la conduction osseuse (ou ostéophonie) : plutôt que les ondes sonores qui vont faire vibrer vos tympans, ce sont les vibrations musicales qui seront transmises sur les os de la mâchoire et des tempes directement vers l’oreille interne. Incroyable mais vrai, ce principe fut expérimenté par Beethoven lui-même qui put continuer à s’entendre jouer malgré sa surdité en mordant une tige conductrice reliée à son piano, les vibrations traversant ainsi sa mâchoire.

Ecouteurs velo

L’écoute ainsi offerte est de très bonne qualité quelle que soit son audition, avec une meilleure restitution des basses fréquences. Mais surtout, cette solution laisse le conduit auditif libre : elle n’abîme pas les tympans et permet de toujours percevoir les sons environnants. On pourrait donc écouter sa musique lors d’un trajet vélotaf ou d’une séance d’entraînement vélo de route tout en restant attentif aux bruits qui nous entourent. En espérant rester concentré…

Par ailleurs, outre la musique, le suivi d’un trajet GPS en « mode audio » trouve tout autant son intérêt plutôt que de quitter la route des yeux pour son appli… même si elle oblige dans tous les cas au port du casque (cycliste cette fois).
La designer va même encore plus loin : elle propose un kit de conversion qui permet d’utiliser ces écouteurs à conduction osseuse cyclistes comme casque audio classique, une fois rentré à la maison. Images :

Malgré la loi, que pensez-vous de ce projet ?
Baptisé Safe + Sound il est à retrouver plus en détails ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *