MENU
Velo le plus rapide du monde, record de drafting par Fred Rompelberg
Poignee de velo electronique

1 janvier 2015 Com (7) Vues: 642 Actu

2015

Le velo, sauveteur de la mobilite

Amusante image n’est ce pas ? Et pleine de sens aussi…
Eh oui, on peut le remarquer désormais autour de nous tout comme dans ce blog, le vélo n’est plus à considérer uniquement comme simple instrument de loisir, mais bien comme un outil du quotidien. Outre la balade dominicale, on peut l’utiliser pour se rendre au travail, faire ses courses, transporter du matériel, emmener ses enfants à l’école…
Le vélo est devenu polyvalent, son usage également.
Et l’année 2014 fut riche le concernant, comme en témoigne ce long article d’Isabelle, riches en espoirs déchus, en incompréhension, mais aussi en bonnes nouvelles et initiatives pour son développement.

Que faut-il envisager pour 2015 alors ?
La liste pourrait être longue… Mais je crois qu’une évolution des comportements face à cette « nouvelle » forme de mobilité complète serait bienvenue. On peut prendre son vélo plutôt que la voiture faute de moyens, encore faut-il que celui-ci reste un plaisir ! Qu’il reste un instrument de liberté, accepté par tous les autres usagers de la route. Rêvons un peu.

Et vous d’ailleurs, comment rêvez-vous le vélo ?
Comme l’envisagez-vous, comment allez-vous le pratiquer en cette nouvelle année ?
J’attends vos commentaires…

En ce qui concerne Vélo et Design, des projets coincés dans la tête de votre serviteur verront enfin le jour… Sous forme de prototypes tout d’abord, et développés ensuite selon l’accueil reçu, autrement dit si vous les trouvez intéressants !
Le blog devrait évoluer vers une version plus sérieuse dans son interface, un peu trop bas de gamme à mon goût.
Et une nouvelle catégorie pourrait faire son apparition également, proposée par un lecteur sur la page Facebook.

Ce sera l’occasion de vous mettre à contribution, comme j’espère lire toujours plus de commentaires de votre part, ici ou sur les réseaux. J’insiste régulièrement sur ce point mais les échanges sont intéressants pour mieux comprendre une démarche, proposer son point de vue, faire évoluer les idées. A vous de jouer !

En attendant, je vous souhaite à tous une excellente année 2015.

Johann

Photo : Nicolas Dollé

7 commentaires
  1. Je savoure la marche inéluctable du vélo de transport urbain… Et en même temps j’avoue être désolé de perdre mon statut d’heureux marginal détenteur du secret de la mobilité saine… Mais bon – que le bien commun triomphe !

  2. Si on doit identifier le goulet d’étranglement du développement du vélo urbain, vu de chez moi c’est le garage à domicile. J’ai deux places de voiture à l’entresol… Sans voiture et donc dédiées à l’écurie bicycliste des sept occupants de l’appartement – idéal de praticité, même pour l’entretien… Mais pour tous ceux qui doivent traîner leur vélo vers une cave, un appartement, un balcon ou un ‘local poussettes’ bondé, le quotidien est bien différent – surtout dès que plusieurs utilisateurs de vélo cohabitent. Or cette contrainte immobilière a une inertie terrible, la lever est coûteux et l’implication des co-propriétés me semble presque sans espoir. Voilà un beau problème à résoudre… Je rêve que tout le monde ait une place pour son vélo !

  3. Johann dit :

    Franquin, par l’intermédiaire de son héros Gaston Lagaffe, avait imaginé un système de stationnement inédit pour sa voiture : un crochet, des engrenages et hop, sa voiture garée en haut d’un platane ! Pour en revenir au vélo, un artiste a imaginé à sa manière une façon de parquer plusieurs vélos d’un immeuble : http://on.fb.me/1vODbwB, idée qui rejoint celle-ci : http://wp.me/p1PJah-gN.
    Le futur du parking à vélos serait-il dans les airs ?

  4. J’ai plusieurs fois pensé en vingt ans à équiper mon balcon d’un palan électrique télécommandé. En version zéro, avec des équipements sur étagère, il nécessiterait un peu de manutention pour passer par-dessus la balustrade mais on peut imaginer une version où le palan est capable de rotation motorisée. L’accès à l’aplomb du palan peut poser un problème, mais il est facilement soluble. Le danger que pose le vélo pour les fenêtres devant lesquelles il passe est gênant – il faudrait un bras très long qui commencerait à être encombrant et j’ignore si le vent n’induirait pas des effets de balancier suffisants pour impacter la façade même avec un grand bras. Enfin, je redoute les copropriétés, leurs règlements et leurs copropriétaires frileux… C’est probablement l’obstacle majeur – certaines copropriétés interdisent même le stockage en balcon. Mais la troisième dimension reste pleine de potentiel… Les emprises souterraines inexploitées sous les pelouses pourraient être d’immenses garages à vélos !

  5. Johann dit :

    Tout ça semble très technique, faisons plus simple : pourquoi ne pas louer son garage/ sa cave pour garer son vélo ? Une personne A n’a pas de place, contrairement à une personne B. Celle-ci via une appli smartphone pourrait proposer son espace à nombre de personnes A. Peut-être que ce système existe déjà d’ailleurs ! Pour d’autres qui n’ont vraiment pas de place et qui ont un besoin plus occasionnel, en plus des VLS on peut désormais louer un vélo entre particuliers. Enfin, on pourra citer les vélos pliants à l’encombrement vraiment réduit hors utilisation. Il y a sans doute d’autres solutions encore !

  6. A.Thébault dit :

    Bonjour Johann, bonne année 2015 et un grand merci pour vos recherches, que je goûte depuis peu de temps.
    Si j’ai bien compris votre programme de l’année, des prototypes seraient dans les tuyaux.
    J’ai le mien qui mûrit depuis quelques mois, après que j’ai apprécié, en utilisateur du Dolphin d’Optima, les avantages et inconvénients du vélo couché.
    La contribution de Jean-Marc valide mon choix : un vélo plié pas plus encombrant qu’une valise, donc discret sur le balcon, et qui passe dans l’escalier ou l’ascenseur !
    Le concept repose sur un tout-à-l’avant avec deux stabilisateurs sous le siège. En fait, c’est juste un chariot de golf transformé en trike !
    A bientôt, Alain

  7. Johann dit :

    En ce qui me concerne, je n’ai pas parlé de vélo… mais au plaisir d’en savoir plus sur le vôtre !
    Je sens que 2015 sera un bon cru avec de nombreuses propositions de lecteurs du blog…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *